Dimanche 26 novembre 2017

 

« PÈRE, FILS, ESPRIT » = Mouvement de Vie et d’Amour

Trois personnes en UNE !

Voilà bien une grande originalité que celle de la Foi des chrétiens :

. Originalité qui nous invite dans cette étonnante JOIE de la vie en DIEU ;

. Originalité qui nous ouvre à une dynamique de relation et de vie.

. Originalité qui nous envoie à cheminer en toute réciprocité avec nos frères et nos sœurs, quels que soient nos parcours, nos places dans la société.

 

Après la lecture de ce témoignage, que répondrons-nous…

Et pour moi, qui est JÉSUS CHRIST ?

pour vous, qui vivez des semaines très éprouvantes,

. pour vous, au contraire, qui avez de la chance d’être comblés de bonheur ?

Hubert Champenois, recteur

 

Trouver les mots pour dire sa foi…

(extraits d’une lettre qu’une dame a écrite pour dire sa foi en la Résurrection)

Personnellement, je crois que le Christ est vivant, parce que certaines de ses paroles m’ont bouleversée, comme aucune autre parole ne m’avait bouleversée. Je les entends toujours, et elles m’ouvrent les yeux et surtout elles me font faire des choses que je n’aurais jamais faites. Jamais je n’ai été déçue par ce qu’elles m’ont fait faire. 

Je crois que cela a toujours été bon pour moi et pour les autres. Je crois que le Christ est vivant ! Je crois en lui, parce qu’il m’exauce, puisqu’à force de lui parler des autres et de moi, je change : je regarde autrement, je ne dis plus les mêmes choses, je fais autre chose.

Si je prie, c’est, entre autres choses, parce que j’ai envie de ressusciter justement tout de suite, et la prière me fait devenir neuve et plus vivante. Je crois que la Résurrection est déjà commencée. Je ne crois pas à une « autre » vie, mais à une seule vie déjà commencée et éternelle. Je crois que la vie après la mort aura quelque chose à voir avec ce que j’aurai vécu de meilleur sur la terre. Je crois que j’aimerai éternellement tous ceux que j’aime déjà, et sans lesquels je ne pourrais être moi, ni être heureuse.

Fête du Christ, roi de l’univers

LITURGIE DE LA PAROLE

PREMIÈRE LECTURE

Dieu, Roi et Berger d’Israël jugera son peuple

Lecture du livre d’Ezequiel

Parole du Seigneur Dieu : Maintenant, j’irai moi-même à la recherche de mes brebis, et je veillerai sur elles. Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j’irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de brouillard et d’obscurité. C’est moi qui ferai paître mon troupeau, et c’est moi qui le ferai reposer, déclare le Seigneur Dieu. La brebis perdue, je la chercherai ; l’égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la soignerai. Celle qui est faible, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître avec justice. Et toi, mon troupeau, déclare le Seigneur Dieu, apprends que je vais juger entre brebis et brebis, entre les béliers et les boucs.

Parole du Seigneur.

PSAUME

Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

 

Le Seigneur est mon berger :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
il me conduit par le juste chemin
pour l’honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
tu répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours.

DEUXIÈME LECTURE

La Royauté universelle du Fils

 

Lecture de la 1ère lettre de Saint-Paul, Apôtre, aux Corinthiens

Le Christ est ressuscité d’entre les morts, pour être parmi les morts le premier ressuscité. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection. En effet, c’est en Adam que meurent tous les hommes ; c’est dans le Christ que tous revivront, mais chacun à son rang : en premier, le Christ ; et ensuite, ceux qui seront au Christ lorsqu’il reviendra. Alors, tout sera achevé, quand le Christ remettra son pouvoir royal à Dieu le Père, après avoir détruit toutes les puissances du mal. C’est lui en effet qui doit régner jusqu’au jour où il aura mis sous ses pieds tous ses ennemis. Et le dernier ennemi qu’il détruira, c’est la mort. Alors, quand tout sera sous le pouvoir du Fils, il se mettra lui-même sous le pouvoir du Père qui lui aura tout soumis, et ainsi, Dieu sera tout en tous.

Parole du Seigneur.

ÉVANGILE 

Béni soit le règne de David notre Père, le Royaume des temps nouveaux !
Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient !

La venue du fils de l’homme, Pasteur, Roi et Juge de l’univers

Lecture de l’Evangile selon Saint Mathieu

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : « Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! » Alors les justes lui répondront : « Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ? » Et le Roi leur répondra : « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : « Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. » Alors ils répondront, eux aussi : « Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ? » Il leur répondra : « Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait. Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

Acclamons la parole de Dieu.

ANNONCES

. Il est encore temps de donner au « Denier de l’Eglise ». MERCI d’aider l’Eglise dans sa mission en 2017.

. Concert à la cathédrale Dimanche 3 décembre – (1er dimanche de l’Avent) – Concert de Noël, Orgues et Choeurs à 16h, organisé par « Hymnal ». Direction : P. Pauvert, G.O. : M. T. Jéhan, O.Ch. : M. Robert. au programme : chants traditionnels

Messe au Monastère Ste Claire à 7h15 du lundi au vendredi (rue Molac – Nantes)

Messes en anglais à St Nicolas à 11h30 : le dimanches 4 déc.

Presbytère de la Cathédrale, 7 impasse St Laurent – Tél 02 40 47 84 64

Secrétariat au presbytère ouvert les mardis et vendredis : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h / les jeudis : de 9h à 12h30.

e-mail : cathedraledenantes@wanadoo.fr / site : www.cathedrale-nantes.fr

 

A propos de l'auteur

Laissez votre commentaire