Ordinations 2019

 

En ce samedi 23 juin 2019, le Christ, bon berger, fait don à son Eglise de 2 nouveaux prêtres, Thomas Cruchet et Nicolas Hurel.

 

 « Oui, nous rendons grâce… »

Oui, nous rendons grâce au Seigneur pour son appel. Quel est-il cet appel? Une offre d’embauche pour des fonctions à remplir dans l’Eglise? C’est d’abord et surtout une expression de la miséricorde divine envers les ordinands. L’un et l’autre, pauvres comme le prophète Isaïe, ont fait l’expérience de l’amour du Seigneur pour eux. Le Seigneur s’est fait proche. « Il lui fallait être en tout semblable à ses frères pour être un grand prêtre miséricordieux et digne de confiance » He 2, 17.

C’est le bon berger qui vous appelle, lui qui meurt pour sauver son troupeau; il donne tout, il se donne par amour pour les pauvres, les aveugles, les boiteux, pour nous tous, pour vous, Thomas, Nicolas.

Grâce à cette célébration, nous décidons de mettre le Bon Pasteur en premier dans nos vies, de nous réjouir des vocations des jeunes. Et nous allons intercéder pour les vocations de prêtres, dans notre prière personnelle, en famille, en paroisse, en communauté. Pourquoi? Pour nous libérer de notre responsabilité sur le Seigneur? Non, mais parce que nous croyons que le ministère des prêtres est indispensable pour la vie et la mission de l’Eglise, et que ce ministère ne peut naître et s’exercer sans la grâce de Dieu. Une Eglise qui adore son Seigneur, qui prie et supplie, est une Eglise appelante.

            Peuple de prophètes, nous le sommes, non pas au sens de prédire l’avenir! Nous cherchons, nous prophètes, à comprendre les évènements de notre vie, de la vie du monde, à la lumière du Christ et osons le dire devant nos frères en humanité. Dans nos relations avec les enfants, les jeunes, avec les personnes âgées, les prisonniers ou les malades, nous sommes témoins d’un Evangile de Salut. Engagés dans la catéchèse ou la solidarité, nous ne pouvons plus annoncer un monde où le Salut viendrait seulement de la technique, du plaisir ou de l’abondance. A cause du Christ, au milieu de gens découragés ou fatalistes, nous voulons tenir dans l’espérance parce que nous sommes les disciples du ressuscité.

Peuple de rois, chrétiens, nous le sommes en servant nos frères. Toutes les personnes doivent pouvoir trouver à côté de nous, estime, amitié pour trouver leur place dans le monde et dans l’Eglise. Les choix de vie ne sont plus seulement pour l’argent ou pour le plaisir, mais pour le bien de l’autre, le bien de tous. Combien de militants des mouvements d’action catholique, combien d’éducateurs, combien de soignants, d’acteurs de la solidarité s’y emploient ici. Ce sont les rois de l’Evangile. Oui, action de grâce pour ceux qui ont reçu l’onction sacerdotale, prophétique et royale, action de grâce pour les laïcs, et parmi les laïcs en mission ecclésiale, action de grâce pour les personnes consacrées qui, parmi nous, rappellent la beauté de notre baptême et notre confirmation.

† Mgr James, évêque de Nantes

 

VIVEZ LA CEREMONIE EN DIFFERE

A propos de l'auteur

Un Commentaire

  • Kameni Blaise Aimé

    Nous rendons grâce à Dieu. C’est une merveille !!!

    • 12 h 03 min - 16 juillet 2019

Laissez votre commentaire