2018 – 4ème dimanche de l’Avent

 

4ème Dimanche Avent – © Cathédrale – 23 décembre 2018

Homélie Prononcée par le Père Benoit BERTRAND

L’autre jour, je suis allé à la Poste rue du Moulin à côté des Galeries Lafayette. Pris dans une file d’attente, je regardais et j’écoutais : les uns avec un pli recommandé ou un chèque à déposer, les autres avec un colis à porter ou un cadeau pour Noël. Des personnes fort diverses attendaient patiemment.

Eh bien, mes amis, en ce dernier dimanche de l’Avent où l’on nous fait attendre la venue du Messie avec Marie qui rencontre sa cousine Elisabeth, je me suis dit que la Vierge ne pouvait pas être absente de l’attente des femmes et des hommes de notre temps! Alors, j’ai osé, à partir de l’actualité de cet Avent 2018, rédiger une prière, une litanie à Notre-Dame mais en lui donnant des noms inhabituels… une prière personnelle, une prière du quotidien pour se préparer, ensemble, à Noël.

ND de ceux qui vont à la Poste pour accueillir une bonne nouvelle, envoyer des étrennes aux petits-enfants, une lettre d’amour ou de rupture, un mot de condoléances ou tout simplement un signe d’amitié… ND, toi qui connais la réalité de nos vies, donne-nous les mots justes, les paroles de réconforts, les attitudes adaptées, apprends-nous aussi le juste rapport aux événements sans minimiser… sans en rajouter… donne-nous l’objectivité.

ND des files d’attentes, ou plutôt ND de ceux qui attendent dans les files d’attentes aux Urgences des hôpitaux, à la Sécurité sociale ou à Pôle emploi : gens de tous âges, de toutes conditions, gens écrasés, blessés, humiliés, abaissés… ND, toi qui a découvert le Seigneur qui relève les humbles et comble de bien les affamés, écoute leur cri silencieux et leur désarroi !

ND de la survie ou plutôt de ceux qui cherchent à survivre, à surnager, à ne pas couler, boot people ou migrants en méditerranée, personnes déprimés et touchées par les maladies de l’épuisement, le burn out… ND, toi qui as suivi Jésus jusqu’au bout, entoure-les de tendresse et d’amour ! Apprends-nous la fraternité.

ND de ceux qui nient leur souffrance et de ceux qui n’ont plus la force de nier, ouvre nos cœurs pour que nos oreilles entendent, que nos yeux voient, que nos mains soulagent. Et puis, si un jour, c’est nous-mêmes qui nous mettons à crier, ND donne-nous la force de nous tourner vers toi, de nous remettre entre tes mains et d’accueillir la présence de nos frères.

ND de ceux qui se sont mis en marche pour découvrir le chemin de ton Fils, éclaire leur route, balise leur chemin. Toi la première en chemin, conduit-les vers Celui qui est chemin, vérité et vie.

ND de ceux qui gardent leurs volets fermés parce qu’ils habitent au rez-de-chaussée et qu’ils ont peur des voleurs ou parce que leur esprit, leur cœur est dans la nuit… ND entrouvre leur volet à la lumière de l’Espérance de Noël, donne-leur de venir contempler la façade lumineuse de la cathédrale, cette lumière est aussi pour eux car il n’y a pas de nuit qui obtienne à son terme une aurore.

ND de tous ceux qui téléphonent et ils sont nombreux ceux qui transmettent un message professionnel, un mot d’amitié ou d’affection, une bonne nouvelle, une demande de renseignement, qui lancent un SOS ou qui ont, tout simplement, envie de bavarder pour tuer le temps… Toi ND, donne-nous de découvrir que tu n’es jamais aux abonnés absents.

ND des enfants heureux, émerveillés de la tendresse d’un papa et d’une maman et qui n’en finissent pas d’offrir de gros bisous, de décorer un sapin et de préparer la crèche pour Noël. ND aide-les à dire « merci », montre-leur que le bonheur ne se cherche jamais tout seul.

ND des lycéens, ND des étudiants, de tous ceux qui sont bien dans leur peau et de ceux qui désespèrent de l’avenir, de ceux qui réussissent et de ceux qui sont éprouvés par l’échec… ND libère-les de la démission, de la résignation. Donne-leur de découvrir que l’avenir est ouvert, qu’ils sont dans la main de Dieu et que sa main est solide.

ND des foyers en difficulté, déchirés, des enfants qui voudraient changer de parents tellement, dans leur cœur, la plaie est vive… ND apaise leur souffrance, viens les consoler, donne-leur d’appeler à l’aide, de consulter et de croire encore à l’amour.

ND des gilets jaune ou vert, des robes noires ou des blouses blanches, ND des agriculteurs, de tous ceux qui manifestent, qui expriment inquiétudes, revendications et colères dans un pays incertain de lui-même… ND aide-les à refuser la violence qui engendre la vengeance et la haine. Donne à tous le sens de l’écoute, de la compréhension et du dialogue, que la solidarité ouvre des chemins de pacifications. ND des gouvernants, des décideurs fait que les « premiers de cordés » ne coupent jamais ce qui les relie au reste de la société.

ND des magouilleurs, des débrouillards qui essaient, par tous les moyens de s’en sortir et de tenir la tête haute mais qui parfois s’enfoncent à force de magouiller, aide-les à retrouver confiance en la vie.

ND de ceux qui sont maladroits et qui pourtant essaient de rendre visite, de dire un mot, de faire un geste, ND de la visitation donne-nous en ce dimanche ton secret : un regard qui apaise, une écoute qui libère, une prière qui encourage !

ND des prêtres, de ceux qui sont heureux dans leur ministère et de ceux qui ne le sont pas, de ceux qui sont humiliés par les fautes, les atteintes aux personnes, aux enfants en particuliers, ND donne-nous de nous convertir, encore et encore, encourage ton Eglise pour qu’elle rompe les silences mortifères et soutient les prêtres éprouvés et parfois découragés.

ND des malades inquiets à la veille d’une grave opération, ND des prisonniers qui ne comprennent toujours pas ce qui leur est arrivé, ND des petits et des grands, ND de ceux qui veulent grandir dans la foi, ND de ceux qui vivent un grand bonheur et ceux qui s’enfoncent dans la nuit, ND de la paix, ND de Lourdes, ND de Bon garant, ND de France et de Bon-Port, ND de Bon Secours, ND à deux jours de Noël, tu nous dis ta joie de visiter ta cousine, tu es bénie entre toutes les femmes…

Vierge de lumière, tu es le sourire d’un Dieu qui nous aime. Oh Notre Dame…

Vierge de lumière, toute remplie de grâces,

Dieu vers toi se penche

Il t’a choisie avec amour.

Vierge de lumière, tu es le sourire d’un Dieu qui nous aime. Oh Notre Dame…

Vierge de lumière, tu vas donner aux hommes

Le Sauveur du monde,

Vierge Marie, réjouis-toi.

Vierge de lumière, tu es le sourire d’un Dieu qui nous aime. Oh Notre Dame…

A propos de l'auteur

Laissez votre commentaire