1er Dimanche de l’Avent 2018

 

19 VIES DONNEES

Le 8 décembre à ORAN, les 19 martyrs d’Algérie vont être béatifiés. Parmi eux, des religieux et religieuses, un évêque, et les moines de Tibhirine. Deux des moines, Célestin Ringeard et Michel Fleury ont été baptisés et ont vécu dans le diocèse de Nantes.

Le film “Des hommes et des Dieux” a déplacé des foules. Le témoignage des moines de Tibhirine bouleverse, bien au-delà des chrétiens. Des vies lumineuses parlent. Xavier Beauvois, le réalisateur du film, écrivait : «  Rester là, ne pas fléchir dans leur volonté de témoigner, de demeurer avec et parmi cette population. Pour moi, ce sont des aventuriers, des artistes de l’amour, des contemplatifs, des intellectuels. Et ce don de soi : c’est ce qui manque le plus aujourd’hui. Vous pouvez être prêtre, moine et vous intéresser à l’Islam. J’ai été touché par ce message et l’exemple de leurs vies. Je ne vois plus le monde de la même façon. Je me sens plus serein. Avant, je pensais qu’on ne pouvait rien changer. Les frères de Tibhirine m’ont appris qu’on peut toujours ».

Certaines des scènes du film disent bien l’attention des moines aux simples gestes de la vie quotidienne. Un peu comme dans nos familles, la vie communautaire est faite de beaucoup de détails. Or, Jésus n’a cessé « d’appeler ses disciples à prêter attention aux détails ». C’est dans l’attention au quotidien que se joue la sainteté d’une communauté familiale, paroissiale ou religieuse. C’est dans la vie quotidienne que les moines de Tibhirine se sont laissé transformer par l’Esprit-Saint présent en eux depuis leur baptême. Cet Esprit-Saint a fait d’eux non pas des surhommes, mais des hommes pleinement réconciliés avec le meilleur d’eux-mêmes. Oui, ils connaissent l’angoisse; on les devine fragiles, hésitants, peureux mais ils avancent lentement vers leur visage d’éternité.

Accueillons le témoignage stimulant de nos frères moines. Grâce à leur témoignage, espérons la sainteté pour nos communautés et nos personnes. Car cette sainteté nous rend plus vivants, plus frères. Le Pape François exhorte chacun de nous : «  N’aie pas peur de viser plus haut, de te laisser aimer et libérer par Dieu. N’aie pas peur de te laisser guider par l’Esprit-Saint. La sainteté ne te rend pas moins humain, car c’est la rencontre de ta faiblesse avec la force de la grâce ».

Mgr Jean-Paul James, évêque de Nantes.

 

LITURGIE DE LA PAROLE

2 décembre 2018 : 1er dimanche de l’Avent

 

PREMIÈRE LECTURE

Annonce de la venue du Messie

Lecture du livre de Jérémie

Parole du Seigneur : Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur que j’ai adressée à la maison d’Israël et à la maison de Juda : En ces jours-là, en ce temps-là, je ferai naître chez David un Germe de justice, et il exercera dans le pays le droit et la justice.
En ces jours-là, Juda sera délivré, Jérusalem habitera en sécurité, et voici le nom qu’on lui donnera : « Le Seigneur est notre justice ».

Parole du Seigneur.

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-toi, Seigneur ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ;
dans ton amour, ne m’oublie pas

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
il enseigne aux humbles son chemin.

DEUXIÈME LECTURE

L’Eglise est fidèle dans l’attente du Seigneur

Lecture de la première lettre de Saint Paul, Apôtre, aux thessaloniciens

Frères, que le Seigneur vous donne, entre vous et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant, comme celui que nous avons pour vous.
Et qu’ainsi il vous établisse fermement dans une sainteté sans reproche devant Dieu notre Père, pour le jour où notre Seigneur Jésus viendra avec tous les saints.
Pour le reste, vous avez appris de nous comment il faut vous conduire pour plaire à Dieu ; et c’est ainsi que vous vous conduisez déjà. Faites donc de nouveaux progrès, nous vous en prions, frères, nous vous le demandons dans le Seigneur Jésus. D’ailleurs, vous savez bien quelles instructions nous vous avons données de la part du Seigneur Jésus.

Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde : 
fais-nous voir le jour de ton salut.

L’attente de la venue du fils de l’homme

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Luc

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête. Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche.
Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans la débauche, l’ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste. Comme un filet, il s’abattra sur tous les hommes de la terre. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous serez jugés dignes d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »

Acclamons la Parole de Dieu.

ANNONCES

À la cathédrale

Samedi 15 décembre à 19h : Messe d’action de grâce pour la béatification des 19 martyrs d’Algérie dont les moines de Tibhirine

 Dimanche 16 décembre à 18h au lieu de 19h : Accueil de la Lumière de Bethléem avec les scouts du diocèse

Basilique saint-Nicolas

 Mercredi 19 décembre de 10h à 23h : Journée du Pardon sur la route de Noël

A propos de l'auteur

Laissez votre commentaire